Ceci n’est pas une fable de Lafontaine

par: Patricia Roy-Michaud, Assistante à la production

Lorsque nous visitons une exposition, nous adoptons inconsciemment un parcours et un rythme qui n’appartiennent qu’à nous. Certains s’avancerons vers les œuvres pour mieux reculer, faire un pas sur le côté, réfléchir un moment, plus s’avancer à nouveau pour lire démarche artistique. D’autres zigzagueront d’un pas flâneur aux travers des œuvres s’arrêtant un cours instant pour mieux repartir.

Dans les années 1980, les chercheurs Véron et Levasseur observent le comportement des visiteurs lors de l’exposition photographique « Les vacances en France » au Centre Pompidou. De leur recherche, ils retiennent quatre types de visites que j’expose brièvement ici.

La fourmi : Celle-ci prend son temps et s’évertue à visiter l’ensemble de l’exposition. Elle a tendance à longer les murs effectuant de nombreux arrêts.

Le papillon : Il sait ce qu’il est venu chercher et va zigzaguer d’un mur à l’autre afin de combler ses attentes. Son parcours est assez long et parsemé d’arrêts.

La sauterelle : Elle passe généralement peu de temps dans une exposition et s’y aventure en s’arrêtant uniquement devant ce qui attire son attention.

Le poisson : Celui-ci s’arrête peu voire jamais. Il avance dans l’exposition regardant de loin les œuvres sans s’intéresser aux détails. Généralement, le poisson circule au centre de la pièce ignorant les limites de l’exposition.

Que vous soyez fourmi, papillon, sauterelle ou poisson, je vous invite à venir visiter les nombreuses expositions gratuites qu’offre The Work Art and Design Festival.

Patricia Roy-Michaud est une étudiante à la maîtrise en muséologie à l’Université de Montréal depuis septembre 2015. Précédemment, cette jeune québécoise a complété un baccalauréat en archéologie à l’Université Laval à Québec. Au cours de son parcours académiques, elle a eut l’occasion de participer à des fouilles archéologiques au Québec et en France. En 2014, elle a réalisé un semestre à Lyon où elle a pu approfondir ses connaissances en études classiques et en épigraphie. En intégrant la maîtrise en muséologie, Patricia souhaite promouvoir le patrimoine culturel auprès de la population.

Patricia Roy-Michaud is a master’s student in museology at the University of Montreal. Originally from Quebec city, Patricia completed a bachelors degree in archeology at Laval University in 2015. She has participated in numerous archaeological excavations in Quebec city and in France. In the winter of 2014, she completed a semester in Lyon where she deepened her knowledge of classical studies and epigraphy.

Avid globetrotter, Patricia enjoys travelling and learning new cultures. After her studies, she intends to promote cultural heritage with the integration of new technologies.